Toutes les opportunités pour une insertion sociale réussie.

Comment commencer une carrière dans une organisation internationale ?

163

Il existe diverses façons de commencer une carrière dans une organisation internationale. Dans les services généraux, les postes sont généralement pourvus par du personnel local, et les places vacantes sont publiées dans la presse locale ou sur Internet. Les postes “professionnels” sont pourvus au niveau international, et la procédure est extrêmement sélective. En plus des qualifications strictement professionnelles, elle prend en compte d’autres facteurs, tels que la représentation géographique, l’âge, le genre et les compétences linguistiques.

En fait, il y a plusieurs modes de candidature aux postes des services professionnels et les modalités et possibilités d’accès varient selon le candidat, soit par un diplôme universitaire, un stage ou tout simplement une candidature spontanée.

Bon nombre d’organisations internationales ont des programmes de stages institutionnalisés (appelés formalized internship or trainee programmes) qui ont lieu plusieurs fois par an et qui durent généralement entre deux et six mois. Dans la plupart des cas, ils sont ouverts aux étudiants engagés dans des programmes de Master ou de doctorat. Certaines organisations fixent une limite d’âge autour de 30 à 35 ans. La condition impérative, en plus du parcours universitaire, est une très bonne maîtrise de l’anglais et si possible d’autres langues.

Cette formation en interne est un très bon moyen d’acquérir une expérience directe. De plus, elle permet de se créer un réseau qui sera utile pour postuler ultérieurement à un poste dans une organisation internationale. Mais, elle n’est pas explicitement prévue pour conduire à un engagement. Certaines organisations, telle que l’ONU, appliquent même une règle selon laquelle les stagiaires ne peuvent pas postuler à un poste régulier au sein de l’ONU au cours du stage, ni dans les six mois qui suivent celui-ci.

Un inconvénient de ces stages est que, à quelques exceptions près, ils ne sont pas rémunérés. Le gouvernement suisse n’est pas en mesure de soutenir financièrement les stagiaires à ce niveau. Même non rémunérés, ces stages qui ne conduisent pas à un engagement donnent lieu à une procédure de recrutement très sélective qui peut prendre plusieurs mois.

Candidature spontanée à des postes vacants spécifiques

Il est possible de postuler directement à un poste. La plupart des organisations internationales, y compris les agences spécialisées des Nations Unies, les ONG, l’OCDE et les institutions financières et de recherche font paraître leurs postes vacants en Suisse sur Internet ou dans des publications spécialisées.

Le plus important est de trouver une ONG qui correspond à nos aptitudes et de comprendre que travailler dans une ONG, c’est avant tout œuvrer dans l’amélioration du quotidien des plus défavorisés.